Toute l'actualité

sur la naturopathie et le bien-être

Comment gérer la constipation dans le syndrome de l'intestin irritable ?

Mis à jour : sept. 20




La constipation est un problème courant dans le syndrome de l'intestin irritable et toucherait plus de la moitié des personnes atteintes de SII (1).


Signes et symptômes


Les signes et les symptômes courants de constipation comprennent :

  • une difficulté à passer une selle,

  • un sentiment d'évacuation incomplète,

  • des selles dures ou en forme de billes,

  • une sensation de blocage dans l'anus et/ou dans le rectum,

Les personnes qui souffrent de constipation, constatent que cela exacerbe d'autres symptômes du syndrome de l'intestin irritable, tels que les douleurs abdominales, des gaz excessifs, des ballonnements, etc...


Les causes


Un certain nombre de facteurs rentrent en compte dans l'aggravation de la constipation, notamment :

  • certains médicaments, par exemple la codéine pour soulager la douleur (2)

  • certains compléments nutritionnels, par exemple le fer (2),

  • un régime alimentaire où un apport en fibres est insuffisant,

  • un apport hydrique insuffisant (3)

  • une activité physique insuffisante (4)

  • un dysfonctionnement thyroïdien

Une gamme de thérapies peut aider à traiter la constipation chez les personnes atteintes de syndrome de l'intestin irritable.


Des changements dans l'alimentation, l'hydratation, les exercices physiques sont des outils de première ligne utiles et efficaces dans la gestion de la constipation, un accompagnement avec un naturopathe formé à toutes ces techniques est recommandé, je vous invite à prendre connaissance de mon accompagnement à la méthode Fodmap.


Le régime sans Fodmap


Le régime sans Fodmap limite la consommation d'aliments riches en fibres tels que les céréales, les fruits, les légumes, les légumineuses et les noix qui favorisent un bon transit (à moins qu'une attention particulière ne soit accordée au remplacement des aliments riches en FODMAP, riches en fibres par des équivalents nutritionnels, faibles en FODMAP, riches en fibres).


Dans mes accompagnements, je fournis la liste des aliments faibles en Fodmap et riches en fibres!


Certaines études ont montré qu'un régime pauvre en Fodmap aide à soulager la constipation (5) et que ce régime est efficace dans le SII-C lorsque l'apport en fibres alimentaires est complété par un apport en fibres solubles pour assurer un apport adéquat (6).


Les raisons de l'amélioration de la constipation grâce à un régime sans Fodmap


  • des conseils alimentaires ciblés que la personne reçoit lors de sa consultation naturopathique et qui la pousse à consommer une alimentation plus équilibrée et un apport suffisant en fibres.

  • une amélioration des symptômes qui accompagnent souvent la constipation (par exemple, des douleurs abdominales, des gaz, des ballonnements,...)

  • un apport en Fodmap personnalisé


L'apport en fibres


Si la constipation est un problème persistant chez les personnes atteintes du syndrome de l'intestin irritable, malgré la mise en place de la méthode Fodmap,


L'apport en fibres doit être évalué, car un ajustement de type et/ou de quantité de fibres peut soulager les symptômes, avec des aliments riches en fibres, mais faibles en FODMAP, et progressivement sur une semaine pour donner temps de l'intestin pour s'adapter à l'apport plus élevé de fibres.


Il existe également des suppléments en fibres de toutes sortes, dans les cas de SII, une supplémentation en fibres à fermentation minimale est préférable :

  • les graines de Chia, combinées à de l'eau, elles forment un gel qui se déplace facilement dans les intestins et stimulent le péristaltisme intestinal,

  • les graines de lin peuvent améliorer la constipation et réduire les douleurs abdominales et les ballonnements dans le SII (7), elles n'ont pratiquement pas de goût, à mélanger dans un yaourt ou à saupoudrer sur votre entrée ou smoothie ! Petit bonus : elles traitent la constipation mais aussi la diarrhée (8)

  • le psyllium, à ajouter progressivement à votre régime sans Fodmap, les résultats sont visibles au bout de plusieurs jours (9)

L'effet de ces compléments est à associer avec un apport hydrique suffisant, entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour pour une réelle efficacité. (10)


Bien entendu, une activité sédentaire est plus sujette à la constipation (11), des exercices légers à modérés améliore la constipation (12) comme la marche, le vélo, la danse, le yoga etc....


Si vous souhaitez vous faire accompagner par un naturopathe formé à la méthode Fodmap,

Si la méthode Fodmap devient trop compliquée à gérer seul(e),

Si vous en avez assez de chercher des informations sur la méthode à droite, à gauche sans jamais trouver de réponses concrètes,

Je vous conseille de vous faire accompagner !


Si vous souhaitez en savoir plus sur mes accompagnements , rendez-vous ici





Pour cessez de subir vos troubles intestinaux et en apprendre encore plus sur la méthode Fodmap, suivez le lien :


En savoir plus




Sources :

1- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12641512/

2- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25734736/

3- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2288138/

4- https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0016508516002225

5- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23701141/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25871564/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25982757/

6- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24076059/

7- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27272325/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25716701/

8- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25889554/

9- Eswaran S, Muir J, Chey WD. Fiber and functional gastrointestinal disorders. The American journal of gastroenterology. 2013;108(5):718-27.

- Ford AC, Moayyedi P, Lacy BE, Lembo AJ, Saito YA, Schiller LR, et al. American college of gastroenterology monograph on the management of irritable bowel syndrome and chronic idiopathic constipation. The American journal of gastroenterology. 2014;109 Suppl 1:S2-S26.

- Moayyedi P, Quigley EM, Lacy BE, Lembo AJ, Saito YA, Schiller LR, et al. The effect of fiber supplementation on irritable bowel syndrome: a systematic review and meta-analysis. The American journal of gastroenterology. 2014;109(9):1367-74.

10- https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9684123/

11- Everhart JE, Go VL, Johannes RS, Fitzsimmons SC, Roth HP, White LR. A longitudinal survey of self-reported bowel habits in the United States. Dig Dis Sci. 1989;34(8):1153-62.

-Iovino P, Chiarioni G, Bilancio G, Cirillo M, Mekjavic IB, Pisot R, et al. New onset of constipation during long-term physical inactivity: a proof-of-concept study on the immobility-induced bowel changes. PLoS One. 2013;8(8):e72608.

12- Nakaji S, Tokunaga S, Sakamoto J, Todate M, Shimoyama T, Umeda T, et al. Relationship between lifestyle factors and defecation in a Japanese population. Eur J Nutr. 2002;41(6):244-8.

-Daley AJ, Grimmett C, Roberts L, Wilson S, Fatek M, Roalfe A, et al. The effects of exercise upon symptoms and quality of life in patients diagnosed with irritable bowel syndrome: a randomised controlled trial. Int J Sports Med. 2008;29(9):778-82.

-Villoria A, Serra J, Azpiroz F, Malagelada JR. Physical activity and intestinal gas clearance in patients with bloating. The American journal of gastroenterology. 2006;101(11):2552-7.

-Lacy BE, Gabbard SL, Crowell MD. Pathophysiology, Evaluation, and Treatment of Bloating: Hope, Hype, or Hot Air? Gastroenterology & Hepatology. 2011;7(11):729-39.




La Créatrice

Partenaire

Newsletter

Sandra Mao

Conseillère en naturopathie

Praticienne massage bien-être

Restez informés de mon actualité en avant-première.

81200 Aussillon, Tarn, Occitanie