Toute l'actualité

sur la naturopathie et le bien-être

Ballonnements, flatulences : découvrez comment les réduire !




Ces symptômes gênants sont une problématique pour les personnes souffrant de syndrome de l'intestin irritable, les ballonnements et les flatulences font parties des symptômes prédominants dans cette pathologie.


Si vous n'avez pas encore lu mon article sur le SII, c'est le moment !


Même si un peu de ballonnements et de flatulences sont le signe d'un système digestif normal, des symptômes excessifs et de surcroît, associés à des douleurs sont le signe que quelque chose d'autre se passe.


Voici quelques solutions pour vous aider à les réduire :


Évitez les chewing-gums



En effet, mâcher vigoureusement des chewing-gums nous fait avaler de l'air en grande quantité, ce qui peut provoquer des gaz intestinaux et des ballonnements.


De plus, les chewing-gums contiennent des polyols, ou glycol, souvent ajoutés comme substituts sucrants.

Les polyols sont identifiés dans les ingrédients en tant que :

  • mannitol

  • sorbitol

  • maltitol

  • xylitol

  • isomalt

Les polyols ajoutés industriellement peuvent également être identifiés par la déclaration sur l'emballage du produit, «une consommation excessive peut avoir un effet laxatif».


Parce que les polyols sont absorbés lentement et par diffusion passive, les molécules de polyol en excès restent dans l'intestin grêle, attirant l'eau.

Cette augmentation de la teneur en eau luminale entraîne une distension abdominale.

Les polyols qui échappent à l'absorption dans l'intestin grêle pénètrent dans le gros intestin où ils sont fermentés par des bactéries coliques, entraînant une production de gaz (principalement de l'hydrogène et du méthane) et des ballonnements intestinaux.


De ce fait, les personnes atteintes du syndrome de l'intestin irritable doivent réduire efficacement les polyols de leur alimentation si elles veulent contrôler leurs symptômes.


Évitez les boissons gazeuses



Ces boissons sont dites gazeuses car elles contiennent du gaz (je ne vous l'apprends pas hein!^^) et justement ce même gaz, une fois avalé va se retrouver dans vos intestins et produire des gaz et ballonnements plus ou moins importants selon votre sensibilité.


Pour les sodas et sodas light, c'est encore pire à cause de leur teneur en sucres qui vont produire les mêmes effets que ceux décrits précédemment pour les polyols !


Mangez lentement



La digestion commence dans la bouche, grâce aux glandes salivaires et à la mastication.


Si vous mangez trop vite, la digestion s'en trouvera altérée et les aliments risquent une fermentation dans le tube digestif, qui provoquera des gaz et des ballonnements voire des douleurs abdominales !


Alors prenez le temps de mâcher la nourriture, le temps du repas devrait durer au minimum 20 minutes.


Testez la bouillotte



Non, la bouillotte n'est pas réservée qu'à Mémé !


En hydrologie, la bouillotte chaude placée au niveau du foie pendant 20 minutes minimum après les repas aide à la digestion.


Evidemment, cela implique un temps calme (avis aux hyperactifs) où vous pouvez profiter pour pratiquer de la relaxation, votre système digestif vous remerciera !


Essayer la méthode Fodmap





Les Fodmap sont des glucides à chaînes courtes fermentescibles que l'on trouve dans beaucoup d'aliments de notre consommation habituelle.


Pour les personnes atteintes du syndrome de l'intestin irritable, un régime Fodmap permet de réduire les symptômes de 75%.


Si vous voulez relire mon article détaillé sur la méthode Fodmap, c'est le moment !


Ce régime Fodmap est complexe et l'entreprendre seul(e) serait un véritable parcours du combattant mais heureusement l'Université Monash en Australie, qui ont fait le lien entre le SII et les Fodmap forment des professionnels de santé et du bien-être à la méthode Fodmap, afin que ceux-ci puissent accompagner au mieux les personnes désirant se lancer dans cette méthode complexe.


N'hésitez pas à visiter ma page sur mes accompagnements individuels pour plus de renseignements !




Sources :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23909813/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28592442/

2017 Mar;32 Suppl 1:8-10.

doi: 10.1111/jgh.13686.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28702130/

2019 May 8;13:10.

doi: 10.1186/s13030-019-0152-5.eCollection 2019.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31080496/

La Créatrice

Partenaire

Newletter

Sandra Mao

Conseillère en naturopathie

Praticienne massage bien-être

81200 Aussillon, Tarn, Occitanie